Les plats :

La cuisine marocaine est connue pour ses mille et une saveurs. Elle est l’un des plus raffinés du maghreb. Le plat emblématique du maroc et le tajine, il en existe des centaines, chacun et libre de le faire à sa façon.

Le tajine: 

Le tajine est le nom que l’on donne à un ragoût mijoté, mais c’est aussi le nom de l’ustensil en terre cuite que l’on utilise pour réaliser ce plat, il permet de garder toute la saveur des viandes, légumes et des épices. 

Le couscous

Le couscous fait partie du patrimoine culturel immatériel de L’UNESCO. Contrairement au tajine, le couscous est présent dans plusieurs pays maghrébins comme la Tunisie, l’algerie, Libye, l’Egypte… 

Il peut être cuisiné selon de multiples déclinaisons régionales et culturelles locales.  Le couscous est fait à base de semoule cuite à la vapeur dans un couscoussier, elle est ensuite accompagnée de sauces composées de viande et de légumes au choix. 

Les pains :

Le pain au Maroc à une place, c’est important dans les repas. En effet, les Marocains se servent du pain pour manger les plats avec de la sauce à la place de couverts utilisés dans les pays occidentaux. Il suffit de marcher dans les rues pour trouver des vendeurs de pain qui en vendent par centaines chaque jour, ainsi que de nombreuses boulangeries très présentes partout au Maroc. 

Il existe différents types de pains :

Le pain le plus commun est le pain plat, il est fait à base de farine mélangée à de la semoule. Contrairement à la baguette, la forme du pain communément fait au Maroc est ronde et est cuite au four. Le mélange de farines est variable. 

Ensuite, nous avons le pain appelé batbout, contrairement au pain précèdent, le batbout est cuit sur pôele chaude et une couleur plutôt blanche qui vire au brun selon la cuisson. 

Il y a aussi les fameux msemen qui est une sorte de pain feuilleté à base de farine et de semoule. Pour le feuilleté, les Marocains utilisent une quantité généreuse de beurre et d’huile. Le msemen est souvent mangé au petit déjeuné ou à l’heure du goûter. Il peut être mangé nature, ou garni au fromage, épices, ou avec une farce. 

Les épices :

La cuisine marocaine est notamment connue pour ses plats relevés par les épices. Il existe une véritable histoire d’amour entre eux. Cumin, safran, poivre noir, gingembre… nombreuses sont les épices que l’on retrouve quasiment dans toutes les spécialités tant elles sont délicieuses et apporte la touche qui permet de sublimer le plat.

Les épices qui sont couramment utilisées sont : le sel, poivre, cumin, gingembre, safran, cannelle, ras el hanout, l’ail, curcuma…

Le cumin, après le sel, est de loin l’épice le plus utilisé dans la cuisine marocaine. Dans la cuisine en général, le cumin fait partie des épices utilisées pour préparer un mélange d’épices comme le ras-el-hanout. En graines ou en poudre, le cumin sert à relever le goût des plats préparés en cuisine comme les tajines et le couscous.

Les boissons :

S’il y a bien une boisson qui représente le Maroc, c’est le fameux thé à la menthe. Le thé à la menthe est servi à toutes les occasions, tous les jours et à n’importe quelle heure de la journée. Il s’accompagne généralement de pâtisserie comme les sablés, et est servi dans de traditionnelles théières marocaines. 

Il y a bien sûr d’autres thés avec d’autres arômes/herbes. Le thé à la verveine, au gingembre, à l’absinthe, au romarin, aux épices…etc font aussi partie de la culture marocaine. Certains thés sont plus présents dans certaines régions et les arômes peuvent différer selon la saison.

Comme boissons froides, le lait fermenté ou bien le lait caillé sont fréquemment bu par les Marocains. Il est courant de rencontrer des vendeurs ambulants en vendre dans les rues. Le goût est particulier pour ceux qui n’en ont pas l’habitude. Le lait fermenté est souvent bu avec des dattes, notamment pendant le ramadhan, et il est souvent servi lorsque le couscous est présent au menu. 

Ensuite, il y a les jus d’oranges fraîchement pressés. Pendant les périodes de chaleur, les jus d’oranges ou bien les jus mixtes (composé d’un mélange de différents fruits) comme ils sont appelés à Marrakech sont parfaits pour se rafraîchir.

Les pâtisseries :

Les pâtisseries marocaines sont connues dans le monde entier, que ce soit les cornes de gazelle, les sablés, les gâteaux enrobés de miel ou encore la fameuse chebakia, toutes ces pâtisseries sont une part de la culture marocaine. Il fait partie de l’hospitalité marocaine d’en servir avec du thé à la menthe lorsque l’on reçoit des invités.